KAMPOT AU CAMBODGE

LE POIVRE
DE LA PLANTATION

un poivre traditionnel et artisanal

LES POIVRES
NATHALIE & GUY

RENCONTRE
AVEC LE CAMBODGE

Une véritable révélation

LA PLANTATION
20 HECTARES DE PLANTATIONS

EVASION
DANS LA CAMPAGNE DE KAMPOT

Le poivre en pleine effervescence

EN 2015...
paysage

LA REGION DE KAMPOT

Le Poivre de Kampot tire son nom de la province de Kampot, située au sud-ouest du Cambodge, à 140 kilomètres de la capitale Phnom Penh. Le terroir du poivre de Kampot s’étend sur 6 districts situés sur la province de Kampot et celle de Kep (qui a été séparée de Kampot récemment).

Bordé par la mer, le terroir du poivre de Kampot bénéficie d’un climat exceptionnel tant au niveau de l’ensoleillement, de la brise de mer, de la qualité de la terre et des précipitations pendant la saison des pluies.

Cette région est connue pour la beauté de ses paysages agricoles où les palmiers se reflètent dans les rizières au coucher du soleil, les arbres fruitiers (mangues, durian) qui croulent sous les fruits et les poivriers qui se dressent majestueusement vers le soleil. Elle est également réputée pour sa douceur de vivre et l’accueil souriant de ses habitants.

DE L'ARRIVEE DES CHINOIS AU XIIIEME SIECLE JUSQU'AU PROTECTORAT FRANÇAIS

Dans la région de Kampot, l’arrivée des chinois planteurs de poivre, remonte au 13ème siècle. Plus récemment, à la fin du 19ème siècle et début du 20ème siècle, les français développèrent intensément la culture du poivre dans la région de Kampot. La production annuelle atteignait les 8000 tonnes avec plus d’un million de poteaux de poivre installés.

La région bénéficie d’un savoir-faire et d’une connaissance ancestrale de la culture du poivre transmise de génération en generation. Ceci explique la qualité exceptionnelle du poivre de Kampot.

A cette époque, le poivre de Kampot s’exportait essentiellement en France. De tout temps, il a développé une renommée de poivre de grande qualité, l’un des meilleurs au monde. Sa saveur et son arôme unique sont fort appréciés des plus grands chefs de cuisine.

Carte
Rennaissance

LA RENAISSANCE

Durant la guerre civile des années 70, la culture du poivre a été abandonnée. Elle renait lentement à partir des années 2000 avec le retour sur leurs terres des familles, issues de générations de planteurs de poivre. Le poivre de Kampot est cultivé selon les méthodes traditionnelles ancestrales. Les nouveaux débouchés commerciaux permettent à ces familles de faire renaitre les plantations. De nouvelles plantations ont également été créées récemment.

L’IGP ET LA KPPA

L’année 2010 marque un tournant dans la renaissance du poivre de Kampot avec la mise en place d’une IGP (indication géographique protégée) par le Ministère du Commerce et l’Agence Française du Développement. Le poivre de Kampot est ainsi le premier produit agricole cambodgien à bénéficier d’une IGP (indication géographie protégée), délivrée le 2 avril 2010. Celle-ci a été enregistrée au niveau européen en février 2016.

L’IGP impose aux planteurs de respecter un cahier des charges très strict fixant les règles en matière de production (terroir, plans du terroir, engrais naturels, pesticides naturels), de traitement, d’emballage et de traçabilité.

Les plantations sont contrôlées par l’association du Poivre de Kampot (KPPA) et par l’organisme de certification indépendant EcoCert. Seuls les membres agréés de l’association du poivre de Kampot, respectant les critères de l’IGP, sont autorisés à vendre le poivre, sous l’appellation « Poivre de Kampot ».

KPPA2
logos
Plantation2

LE DEVELOPPEMENT ACTUEL

Aujourd’hui, si vous vous promenez dans la campagne de Kampot ou de Kep, vous apercevrez de nombreuses plantations de poivre en cours de création. La renaissance du poivre de Kampot est en pleine effervescence.

La région compte désormais plusieurs centaines de plantations allant des plantations familiales avec quelques centaines de poteaux à des plantations s’étendant sur plus de 20 hectares.

En 2016, la production a été de 70 tonnes, elle devrait atteindre 500 tonnes en 2018.

lepoivre

LE POIVRE

Le Poivrier noir ou Poivre noir (Piper nigrum) est une liane de la famille des Pipéracées originaire de la côte de Malabar. Cette liane poussait à l’état sauvage dans la forêt, le long d’un tronc d’arbre, dans la province du Kérala en Inde. Des plants ont ensuite été transportés et cultivés dans la zone tropicale, au Brésil, à Madagascar ou dans les pays d’Asie du Sud-Est.

Depuis le 13ème siècle, la région de Kampot développe des plantations de poivre qui bénéficient d’un terroir exceptionnel.

Les poivres de Kampot se distinguent par leur parfum unique. Ils développent un piquant relativement doux, des arômes fruités et complexes et une tenue en bouche exceptionnelle. Le poivre de Kampot est réputé pour être l’un des meilleurs poivres au monde.

LES VERTUS DU POIVRE

Le poivre et son extrait la pipérine possèdent de nombreuses vertus. Au-delà de ses qualités gastronomiques et gustatives, l’utilisation du poivre en cuisine permet de relever les plats et participe à la diminution de l’usage du sel, dont la consommation est fortement déconseillée par les cardiologues.

Depuis l’antiquité, le poivre est reconnu pour ses qualités médicinales, comme le prouvent de nombreuses études médicales récentes. Il est bon pour la digestion, aide à prévenir et combattre différentes formes de cancer (dont le cancer du sein quand il est associé avec la curcumine). Il possède des qualités antibactériennes et anti-inflammatoires efficaces. C’est aussi un antidépresseur et possède des vertus aphrodisiaques. Nous vous recommandons de consommer du poivre sans modération.

LES DIFFERENTES SORTES DE POIVRE

Les baies de poivre sont toutes issues de la même plante mais cueillies ou traitées à différents stades de maturité. Comme le vin, un bon poivre ne doit pas se mélanger (il n’est pas concevable de verser du vin rouge et blanc dans le même verre). Vous goûterez et apprécierez mieux les arômes caractéristiques de chaque couleur de poivre.

vert

LE POIVRE VERT

A partir du mois de Septembre, les grappes de poivre commencent à se développer sur la plante. Elles sont d’un vert intense et grossissent au fil des mois pour atteindre leur maturité à partir du mois de janvier. Récolté jeune, il se vend sur les marchés et se consomme sur place.

Le crabe de Kep sauté au poivre vert est le plat gastronomique traditionnel de la region à ne pas rater. C’est un régal ! Les grains verts explosent en bouche et développent des arômes de fruits sans être trop piquants.

noire

LE POIVRE NOIR

A partir du mois de janvier, les grappes mures sont cueillies à la main. Elles sont ensuite égrainées, lavées et séchées au soleil pendant 2 à 3 jours.

Le poivre noir de Kampot développe des arômes forts et délicats. Son goût très intense et doux à la fois révèle des notes fleuries d’eucalyptus et menthe fraîche. Il relève à merveille une viande de bœuf grillée ou un poisson. Il est conseillé de ne jamais cuire le poivre mais de le moudre frais directement dans son assiette.

rouge

LE POIVRE ROUGE

Au pic de la saison sèche, vers le mois de mars, les grains murissent sur la grappe, passant du jaune au rouge. Récoltés à la main à pleine maturité, les grains sont ensuite lavés et séchés au soleil.

Le poivre rouge de Kampot est le produit emblématique de la région. Il développe de puissants arômes fruités. Son goût unique, moins épicé que le poivre noir, offre des notes sucrées de fruits rouges et de miel.

Il embaume et parfume vos plats et vos desserts. Sur des fraises ou des poires, son arôme délicat sera mis en valeur.

blanc

LE POIVRE BLANC

Le poivre blanc est issu de la transformation du poivre rouge. Il est débarrassé de sa gangue suite à un trempage durant une nuit. Le poivre blanc de Kampot développe un bouquet puissant et des arômes délicats. Son goût épicé intense cache des notes d’herbes fraiches et de citron.

Les Poivres de Kampot rouge et blanc sont des poivres extrêmement rares de par la difficulté de récolter le poivre au bon moment à pleine maturité et par la nécessité de disposer d’une main d’œuvre nombreuse pour la cueillette à la main de ces grains. La région de Kampot est une des rares régions productrices de poivre à développer le poivre rouge.

Irrigation3

UNE PRODUCTION TRADITIONNELLE

LES PLANS DE POIVRE

La culture du poivre se fait par bouturage de plans. Ils proviennent de plantations existantes exclusivement dans le territoire couvert par l’IGP. Pour respecter le cahier des charges de l’IGP, deux variétés de poivriers peuvent être plantées dans la région : Kamchay et Lampong usuellement appelées « petites feuilles et grandes feuilles ». Les plants poussent rapidement le long d’un poteau en bois mesurant 4 mètres de haut. Un travail minutieux consiste à attacher la tige du poivre le long du poteau à l’aide de filaments naturels issus d’écorce de bois.

LA FERTILISATION

La terre est travaillée quotidiennement par les fermiers afin de surveiller le développement et la bonne santé de chaque pied. Selon les saisons, le travail de désherbage, de binage, d’apport de nouvelle terre et d’apport d’engrais naturels principalement de bouse de vache séchée ou de guano de chauve-souris mélangés à la terre sont effectués. Le Poivre de La Plantation est un poivre certifié biologique, aucun engrais chimique n’est utilisé.

L'IRRIGATION

L’eau est primordiale pour les plantations de poivre. Il est essentiel de prévoir dans la plantation des réservoirs d’eau qui servent à collecter l’eau de pluie pendant la saison humide, de juin à octobre. Cela permet, pendant la saison sèche, d’arroser manuellement chaque pied de poivre une à deux fois par semaine.

LA LUTTE CONTRE LES INSECTES

Pour combattre les insectes et maladies, nous avons développé un pesticide naturel, composé d’un mélange de racines et de plantes. Ce répulsif est pulvérisé sur la plante si nécessaire.

L'EQUIPE

Guy & Nathalie Porré
Propriétaire
Seila Oum
Directeur
Keak Heng
Directeur agricole

Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met !

Alphonse Allais

LA PLANTATION

LA RENCONTRE AVEC LE CAMBODGE

C’est lors d’un voyage de prospection en Asie du Sud-Est que Nathalie et Guy, les propriétaires de La Plantation, tombent naturellement sous le charme du Cambodge. La découverte de la région de Kampot sera déterminante pour eux et la visite des plantations de poivre une véritable révélation.

« Nous avons trouvé un premier terrain en 2013 dans la commune de Kon Sat qui présentait toutes les qualités recherchées, à savoir la beauté naturelle du site – un terrain accolé à la montagne, surplombant le Lac Secret, avec une vue époustouflante sur la montagne du Bokor d’un côté et sur la mer et l’île de Phu Quoc au Vietnam de l’autre.

Mais la qualité d’un site ne suffit pas pour faire un bon poivre. Nous avons donc fait tester le sol par plusieurs laboratoires afin de s’assurer qu’il était en adéquation avec le projet de plantation de poivre.

Une fois le terrain acheté il nous restait à trouver les hommes pour nous aider à construire ce projet. La rencontre avec Seila Oum a été très déterminante dans la réussite du projet. Homme de terrain par excellence, après une carrière réussie dans l’immobilier, il décide de se joindre à nous et de prendre la direction générale de La Plantation. Seila a embauché Mr Keak Heng le directeur de l’exploitation. Ensemble, ils ont constitué une équipe de 50 personnes, expérimentées dans la culture du poivre. Mr Keak, arrière-petit-fils de planteur venu de Chine du Sud à la fin du XIXème siècle, est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs experts du pays. Nos fermiers ont été recrutés dans les villages avoisinants, ils constituent notre famille cambodgienne et bénéficient de conditions de travail et de logement exceptionnelles pour la région. »

Rencontre2-2
Rencontre-2
?

LE DEVELOPPEMENT DE LA PLANTATION

La Plantation compte 22.000 pieds de poivre plantés et s’étend actuellement sur 10 hectares. Une seconde tranche de 10 hectares est prévue en 2016.

Nous cultivons le poivre de manière traditionnelle et artisanale en respectant strictement les normes de l’IGP du Poivre de Kampot et utilisons des engrais exclusivement organiques.

Bien que notre plantation soit l’une des plus importantes de l’appellation, notre objectif n’est pas de produire intensivement. Bien au contraire, nous avons choisi de produire un poivre de qualité avant tout, et s’il le faut, au détriment du rendement de production à l’hectare.

Nous avons également la chance de siéger au conseil d’administration de l’association des producteurs de poivre de Kampot (KPPA), dont le Président est Mr Ley.

recolte4

LES MOYENS

La récolte du poivre s’échelonne de janvier à avril.

Les grandes étapes de la production : la récolte, le lavage, l’ébouillantage et enfin le séchage naturel au soleil durant 3 jours. Le poivre est ensuite sélectionné et mis en sachets hermétiques.

Afin de garantir une qualité absolue et une hygiène maximale, attendues par les importateurs européens, américains et japonais, nous avons construit une usine pour le traitement de notre production. Cette usine est une usine pilote au Cambodge.

LA COMMERCIALISATION DU POIVRE

La commercialisation de la production 2016 auprès des grossistes et revendeurs est actuellement en cours. Nous offrons trois sortes de poivre : le poivre noir, le poivre rouge et le poivre blanc. Ils sont vendus à La Plantation en sacs de 10 ou 25 kilos. Une offre de prix peut être obtenue sur demande.

La Plantation est ouverte aux visites tous les jours de 9h à 18h, pour les  amateurs en recherche d’expériences poivrées. Nous proposons la vente de notre poivre en sachets de 100g, 200g, 500g et 1 kilo.

Pour tout renseignement, merci nous contacter par email (info@kampotpepper.com).

?
blablabla
Ecole2-2

LES ACTIONS DE LA PLANTATION

Outre la mission sociale auprès des familles de fermiers de La Plantation, nous avons la chance de nous occuper d’une école qui jouxte la propriété. Une centaine d’élèves bénéficie de notre aide en matière d’équipement scolaire ou de vélos pour venir à l’école. Nous avons construit une nouvelle route d’accès à l’école et assurons l’entretien des bâtiments scolaires. Nous prodiguons également des cours d’anglais aux jeunes élèves de l’école.

LE PROJET ARCHITECTURAL

Pour recevoir leurs familles et amis, les propriétaires ont conçu un projet architectural avant-gardiste et unique dans le pays. Ce projet a été confié à Yvon Chalm, un des architectes les plus en vue actuellement au Cambodge.

Grâce au talent d’Yvon, ce projet de nombreuses constructions s’intègre parfaitement au site et est une synthèse parfaite entre le goût occidental et khmer. La maison principale est construite sur pilotis à l’image des maisons khmères de la campagne avoisinante, ceci dans un style très contemporain. Les autres constructions ont été conçues sur un concept révolutionnaire de coques en béton armé, faisant de chaque module un cocon confortable.

L’énergie est produite essentiellement à partir de panneaux solaires et toutes les normes environnementales en matière de construction ont été appliquées. Les jardins ont été dessinés par Madame Ling Lebrun, une paysagiste cambodgienne basée à Kep.

P1020922
Kampot Pepper
Kampot Pepper
Kampot Pepper
Kampot Pepper

Nous contacter

De passage à Kampot ou à Kep au Cambodge, nous vous invitons à visiter La Plantation. Nos guides seront ravis de vous faire visiter la plantation et nos installations de traitement du poivre uniques dans le pays. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 18h.

Pour toute demande, merci de nous envoyer un message à info@kampotpepper.com ou remplir le formulaire ci-dessous:




Map