09/09/2022 . Produit , Superfoods

Notre Curcuma : ce véritable superfood

Notre Curcuma : ce véritable superfood

Qu’est-ce que le Curcuma ?

Le Curcuma est un petit rhizome, une racine qui pousse sous la terre, à la couleur orange éclatante. Si le Curcuma est connu pour être l’une des épices de l’Asie par excellence, notre variété ne pousse qu’au Cambodge. C’est une toute petite racine qui demande une attention particulière lors de sa récolte entièrement faite à la main

Il existe plus de 110 espèces de curcuma, mais c’est la variété Longa qui est la plus cultivée et commercialisée. Plus de ¾ de la production mondiale est aujourd’hui réalisée en Inde. Ce n’est pas très étonnant quand on connaît la consommation annuelle des Indiens : près de 2g par jour. Autrement dit, près de 90% de la production est directement consommée dans le pays ! Pourtant le Curcuma a voyagé au fil des siècles et à travers le monde. Sur les réseaux de commerce terrestre, comme la route de la soie ou encore maritime, comme la route des Indes.

Les différents peuples qui ont vécu sur ces passages d’échanges, de l’Orient à l’Occident, où le climat et l’environnement étaient adaptés au curcuma, ont appris à utiliser le produit et l’ont même assimilé dans leurs médecines traditionnelles, leurs plats culturels, et même dans les rites qu’impliquaient certaines de leurs croyances. 

Récolte de curcuma

Un peu d'histoire sur le Curcuma Longa

Il y a un peu plus de 2000 ans, on trouve déjà en Occident des traces écrites du curcuma sur le vieux continent. L’œuvre en plusieurs volumes du médecin grec Dioscoride « à propos de la matière médicale », ou « Materia Medica » en latin, relate de plus de 800 espèces botaniques dans ce qu’on peut considérer comme l’un des ouvrages précurseurs de la pharmacopée occidentale. 

Le curcuma y est décrit comme « originaire de l’Inde, et ressemblant au gingembre : il possède, lorsqu’on le mâche, les propriétés du safran ». On comprend pourquoi le surnom le plus connu aujourd’hui de la plante est le “Safran des Indes” !

Au XIIIème siècle, en 1280, le journal de bord de Marco Polo nous apprend aussi que l’épice transitait déjà à des fins commerciales, entre la Chine et l’Inde. Ce n’est que peu de temps après, au XVème siècle, à travers la colonisation de l’Inde par les Anglais, que l’épice va réellement être assimilée dans la culture culinaire asiatique avec le fameux curry indien : mélange dans un premier temps de cumin, de coriandre et bien sûr, de curcuma. 

employée de la plantation récoltant les racines de curcuma

La fraîcheur et la qualité du Curcuma cultivé à La Plantation

Sous les bananiers, notre curcuma se plaît entre les ombrages et le soleil du Cambodge. Le système de culture est basé pour la plus grande partie sur un système agroforestier, c’est-à-dire que les plants de curcuma ne sont pas isolés seuls dans le champ, mais ils sont accompagnés d’arbres jalonnant le terrain. Cet écosystème sain pour le sol est ainsi proche du milieu naturel dans lequel on peut trouver l’épice, comme dans une forêt de Teck en zone tropicale par exemple.

La taille de la plante, une variété choisie spécialement pour sa culture et sa haute qualité, est de l’ordre de 1 mètre. La fleur blanche, imposante, superbe et bien connue des fleuristes, domine les longues feuilles en épi du curcuma. Sous le sol, l’épice se développe en nombreux rhizomes. La variété cultivée à La Plantation est de petite taille favorisant la forte concentration en curcumine. En Décembre et en Janvier, après avoir passé huit mois dans le sol riche de Kampot, ces racines bienfaitrices peuvent enfin être récoltées lorsque la tige vient à s’assécher. Une partie de ces rhizomes seront conservés pour être replantés en terre quelques mois après, leur laissant ainsi le temps pour la germination. 

Le curcuma de La Plantation bénéficie d’une certification bio par Ecocert, confirmant ainsi les méthodes naturelles utilisées pour le cultiver et le traiter, vierges de tout pesticide ou fertilisant industriel. Le curcuma de notre groupement de fermes familiales est également cultivé de façon naturelle et sera intégré dans notre procédure de certification bio prochainement.

Le Curcuma est récolté à la main puis traité le jour de sa récolte. Cette fraîcheur participe grandement à la puissance aromatique de notre curcuma. Les rhizomes sont alors sélectionnés, lavés, épluchés, tranchés et séchés dans nos serres solaires spécialement conçues pour cette étape importante. Protégés des UV, les molécules et composés naturels de notre curcuma sont ainsi parfaitement conservés. 

Traitement du curcuma

Notre Fleur de Curcuma : ‘superfood’ au taux de curcumine exceptionnel

Les composés naturels du curcuma, justement, ont une grande importance. En effet, le pigment le plus important dans les racines, celui-là même qui donne à la fois la couleur orange éclatante au rhizome et lui confère ses bienfaits, est la curcumine. Le curcuma de La Plantation possède un taux de curcumine supérieur à 14%, analysé par un laboratoire indépendant. Ce taux est près de 4 fois supérieur à celui du curcuma que l’on trouve sur le marché et qui avoisine un taux de 3 à 5%.

Les propriétés pour la santé de cette molécule ont aussi été étudiées puis publiées dans de nombreuses études scientifiques. Le curcuma aurait de fortes propriétés anti-inflammatoires, et antioxydantes. Il aiderait à la diminution des troubles digestifs ainsi que du taux de cholestérol total dans le sang. En parallèle, il augmenterait le HDL, le “bon” cholestérol. On lui conférerait aussi des propriétés neuro-protectrices, préventives contre certains types de maladies.

Curcuma, Épicures d'Or

Récompensé par le Prix Épicures d’Or en 2021

Un jury de professionnels du secteur alimentaire et de l’épicerie fine sélectionne chaque année, parmi des centaines de produits de producteurs, les meilleurs produits du moment. En 2021, notre Fleur de Curcuma a reçu la plus haute distinction avec la remise du Prix Epicures d’Or, dans la catégorie épices & condiments. Le jury a particulièrement apprécié la qualité aromatique unique de notre Curcuma, et sa couleur si intense. 

Grains de poivre de Kampot

Son meilleur allié : Le Poivre Noir de Kampot

On entend beaucoup parler du fait que la curcumine ne soit pas, ou très peu, bio disponible. Ce terme technique signifie que le principe actif est trop vite dégradé dans notre corps, ou épuré par notre foie, avant même que la molécule ne rencontre nos cellules et joue de ses pouvoirs antioxydants ou anti-inflammatoires.

Aujourd’hui, c’est un enjeu de la recherche de trouver des moyens naturels, ou synthétiques, pour prolonger la durée de vie de la curcumine dans notre corps, et ainsi en tirer le maximum de bienfaits. Il existe pourtant une association naturelle qui permet d’augmenter significativement la biodisponibilité de la curcumine : son association avec le Poivre et sa molécule active, la pipérine, présente toute particulièrement dans le Poivre Noir.

La pipérine arrive en effet à inhiber, ou tout au moins diminuer le mécanisme du foie qui consiste à évincer du corps une molécule, en l’occurrence la curcumine, dans les urines ou les selles. Ainsi la molécule, libre et non dégradée, peut continuer son chemin dans le sérum et l’organisme. Selon une étude de 1992, des chercheurs ont montré que pour une dose pour 20mg de pipérine et 2000mg de curcumine absorbée, la biodisponibilité a été augmentée de 2000% sur des sujets sains. Autant dire que le mariage est réussi entre la pipérine et la curcumine !

Pain au curcuma

Le Curcuma en cuisine

Ceux qui ont pu sentir et déguster notre Fleur de Curcuma savent que son arôme est fleuri et complexe. À La Plantation, parce qu’il est riche en huiles essentielles, le curcuma est très aromatique et peut être comparé à un subtil mélange de poivre, d’orange et de gingembre.

On l’a déjà dit, le curcuma est l’épice n°1 en Inde et pour cause : c’est l’ingrédient principal du curry. Ou plutôt des currys, car on ne compte pas le nombre de façon de faire en Inde ces recettes, qui diffèrent selon les régions, les coutumes, les familles…

Les currys sont en fait des mélanges d’épices à incorporer dans une soupe, pour une viande, un poisson ou souvent des légumes. Par ailleurs, le nom de “curry”, qui est utilisé pour décrire ces plats, ne vient pas de la plante du même nom, les Feuilles de Curry. 

Au Cambodge aussi, les currys font partie intégrante de la culture locale, marque de l’influence indienne sur la cuisine cambodgienne. Le plus célèbre curry cambodgien est certainement l’Amok Trei, ou l’amok de poisson. Le poisson est mélangé avec du Curry Khmer et du lait de coco frais, puis cuit à la vapeur dans une feuille de bananier. La belle couleur orange du plat vient de la curcumine, qui est aussi un puissant pigment naturel. Attention donc quand vous cuisinerez avec le curcuma, vous risquerez d’être taché pendant quelques jours !

Infusion aux pétales de curcuma

Nos déclinaisons de Curcuma

Pour profiter des arômes et des bienfaits du Curcuma, vous pouvez le retrouver en deux formats sur notre E-shop : notre Fleur de Curcuma en poudre ou en Pétales, c’est-à-dire en tranches fines déshydratées. La première version est parfaite pour l’amok par exemple, ou pour une préparation à base de mélange d’épices, tandis que la deuxième est préférable pour les boissons comme les infusions ou les décoctions, pour libérer un maximum de saveurs !

Racines de curcuma blanc zéodaire

Et le Curcuma Blanc ?

Notre Curcuma Blanc est lui issu d’une tout autre espèce : le Curcuma Zedoaria, dit Zéodaire. Bien que moins connu à l’heure actuelle, il se consomme en Europe dès le VIème siècle après J.C et était très réputé au Moyen-Âge, pour sa palette aromatique unique. Sa couleur jaune vif le distingue du Curcuma orange, et il développe des notes de mangue et de gingembre avec une pointe d’amertume. C’est d’ailleurs au Gingembre qu’il s’apparente le plus ! Découvrez-le en poudre pour varier les plaisirs ; il rajoutera une note épicée unique à vos marinades, pour enrober un poulet ou un agneau avant la cuisson. On peut aussi parsemer un peu de poudre de Curcuma Blanc sur un poisson que l’on cuit à la vapeur, ou au four, avec un filet d'huile d'olive (extra-vierge) et de la Fleur de Sel de Kampot, un vrai régal ! 

À vos tabliers, et bon appétit ! 

Vous aimerez aussi

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire